Newsroom

Newsroom

frostbite
Preventing Frostbite and Hypothermia
January 18, 2024

Issued: Wednesday, January 17, 2024

With cold weather being a fact of life for northerners, Public Health Sudbury & Districts would like to remind everyone to take appropriate precautions against the cold. Injuries related to the cold can happen at a wide range of temperatures but occur more quickly when it's colder. Frostbite and hypothermia are the most common and preventable injuries.

Suffering frostbite means that skin has actually frozen. In addition to feeling cold, the skin can feel numb and appear white. In more severe cases the area becomes hard, waxy, and can turn white or dark. Body extremities are often the first to be frozen/frostbitten. Additionally, there is a condition called frostnip where a person's skin may appear shiny and rosy. This is a sign that frostbite may occur shortly. If you see these signs, move to a warmer environment, or protect the skin with layers of clothing.

Hypothermia is a life-threatening condition. It occurs when the body is exposed to the cold for a long time and loses more heat than it can generate. The individual could be shivering, drowsy, confused, and have problems speaking, loss of coordination, and pale and bluish lips. People showing signs and symptoms of hypothermia will begin shivering, but this sign can decrease and disappear in later stages.

For more information and emergency treatment of frostbite and hypothermia, Public Health suggests reviewing the Cold-Related Emergencies: Staying Warm and Safe in Canadian Winters – Canadian Red Cross or the St. John Ambulance First Aid Reference Guide starting at Page 233.

To prevent cold related injuries:

  • Check the weather forecast and plan accordingly.
  • Limit the amount of time you spend in the cold.
  • Dress in layers, with a wind-resistant outer layer. Wear a hat and mittens or insulated gloves. Keep your face warm by wearing a scarf, neck tube, or face mask.
  • Wear warm, waterproof footwear.
  • Seek shelter from the wind.
  • Stay active. Walking or running will help warm you by generating body heat but try to avoid sweating.
  • Stay dry. Remove wet clothing if possible and remove or ventilate outer layers of clothing if you are sweating.
  • Speak to your doctor or pharmacist as certain medications can make you more susceptible to the cold.

On very cold days, check in on neighbours who may be vulnerable to cold due to age, living conditions, health conditions, reduced mobility, or isolation.

People who are unhoused can spend long periods outside and can suffer increased effects from the cold. This can be due to the following issues, as well as other factors:

  • inadequate clothing
  • malnutrition
  • a previous cold-weather injury
  • history of heart disease or diabetes

The possibility of severe, non-fatal impacts of cold weather—such as amputation or extended hospitalizations—increases for people who are unhoused. To help people in these situations, consider making a financial contribution or donating warm blankets, warm socks, mittens, hats, long underwear, footwear, and outerwear to local aid groups.

For more information on preventing cold weather injuries, please visit www.phsd.ca or call 705.522.9200, ext. 464 (toll-free 1.866.522.9200).

Media Contact:

Communications
Public Health Sudbury & Districts
705.522.9200, ext. 484

After-hours: 705.688.4366

-----------------------------------------------------------------------------

Publié: mercredi 17 janvier 2024

Comme le temps froid est une réalité de la vie pour les populations nordiques, Santé publique Sudbury et districts souhaite rappeler à tout le monde de prendre les précautions nécessaires pour se protéger du froid. Les lésions dues au froid peuvent survenir à diverses températures, mais se produisent plus rapidement lorsqu'il fait plus froid. L'engelure et l'hypothermie sont les problèmes les plus courants et les plus faciles à prévenir.

L'engelure signifie que la peau est en fait gelée. En plus d'être froide au toucher, la peau peut sembler engourdie et paraître blanche. Dans les cas plus graves, la zone devient dure, cireuse et peut prendre une coloration blanche ou foncée. Les extrémités sont souvent les premières à geler. Par ailleurs, il existe un état appelé gelure très superficielle, où la peau peut paraître brillante et rosée. Il s'agit d'un signe précurseur que l'engelure est imminente. Si vous voyez ces signes, déplacez-vous vers un endroit plus chaud ou protégez la peau avec des couches de vêtements.

L'hypothermie est un état qui met la vie en danger. Elle survient quand le corps est exposé au froid pendant longtemps et perd plus de chaleur qu'il ne peut en produire. Il est possible que la personne grelotte, qu'elle soit somnolente, confuse, qu'elle éprouve des difficultés d'élocution, une perte de coordination, et que ses lèvres soient pâles et bleuâtres. Les personnes qui présentent des signes et des symptômes d'hypothermie auront soudainement des grelottements, mais ceux-ci pourront diminuer et cesser à des stades plus avancés.

Afin d'obtenir de plus amples renseignements et de savoir comment traiter d'urgence l'engelure et l'hypothermie, Santé publique suggère de passer en revue la page sur les urgences dues au froid de la Croix-Rouge ou le guide de référence sur les premiers soins de l'Ambulance Saint-Jean  à partir de la page 256.

Prévention des lésions dues au froid:

  • Vérifiez les prévisions météorologiques et planifiez en conséquence.
  • Limitez le temps passé au froid.
  • Habillez-vous par couches, en veillant à ce que la couche extérieure résiste au vent. Portez un chapeau et des mitaines ou des gants isolés. Gardez votre visage au chaud au moyen d'un foulard, d'un cache-col ou d'un masque.
  • Portez des chaussures chaudes et imperméables.
  • Abritez-vous du vent.
  • Restez en mouvement. Marcher ou courir vous aidera à vous réchauffer en produisant de la chaleur corporelle, mais essayez d'éviter de transpirer.
  • Restez au sec. Enlevez les vêtements humides autant que possible et retirez ou aérez les couches extérieures si vous transpirez.
  • Parlez à votre médecin ou à votre pharmacien, car certains médicaments peuvent vous rendre plus sensible au froid.

Par temps très froid, surveillez les voisins qui risquent d'être vulnérables en raison de leur âge, de leurs conditions de vie, de leur état de santé, de leur mobilité réduite ou de leur isolement.

Les sans-abri peuvent passer beaucoup de temps à l'extérieur et risquent de subir davantage les effets du froid. Cela peut être dû à bien des facteurs, y compris aux problèmes suivants :

  • vêtements inadéquats
  • malnutrition
  • lésion antérieure due au froid
  • antécédents de maladie du cœur ou de diabète

Le risque de conséquences non mortelles graves dues au froid, comme l'amputation ou l'hospitalisation prolongée, augmente chez les sans-abri. Afin de les aider, songez à donner des couvertures et des chaussettes chaudes, des mitaines, des chapeaux, des sous-vêtements longs, des chaussures et des vêtements de dessus aux groupes d'aide locaux.

Afin d'en savoir plus concernant la prévention des lésions dues au froid, veuillez consulter www.phsd.ca ou composer le 705.522.9200, poste 464 (1.866.522.9200, sans frais).

Communications avec les médias:

Communications
Santé publique Sudbury et districts
705.522.9200, poste 484

Après les heures d'ouverture : 705.688.4366


Latest Stories
drugs
Toxic Drug Advisory | Avis sur les drogues toxique
February 12, 2024

Medetomidine/Dexmedetomidine confirmed in Ontario | Nouveau tranquillisant pour animaux dans les drogues offertes en Ontario

committees
Still seeking new members for committees! UPDATED
February 8, 2024

The Municipality of Markstay-Warren is seeking new members for their Committees. | La municipalité de Markstay-Warren recrute des nouveaux membres pour leurs comités.

public
Avis Public - bulletin de février 2024
February 8, 2024

Factures de taxe intérimaire, informations PAP, saviez-vous?

Community Article
Articles de la communauté - février bulletin
February 8, 2024

Comment vaincre le blues de l'hiver.